L'orage du 13 août 2006.

Publié le par Maxime L

                      
  Lieu:

15h45: Occupé dehors, j'entends faiblement le tonnerre gronder vers le nord-ouest et il se met à tomber quelques gouttes de pluie. Quelques minutes plus-tard, je prends en photo le ciel vers l'ouest.


                                                      brouillon-copie-9.JPG


Par la suite, il me faut attendre pas moins de 2h00 avant qu'un nouveau phénomène orageux attire mon attention. J'observe de loin, un orage qui sévit aux alentours de Charleroi et un deuxième à l'opposé, c'est-à-dire vers l'ouest. Ce dernier n'est pas très fort car je n'entends que quelques coups de tonnerre mais une énorme ligne d'averses est visible. 
                              
                                                     13-aout-2006.jpg

Vers l'est, le spectacle est encore plus  saisissant, un nuage mur (souvent générateur de tornade et de phénomènes météorologique violents) est parfaitement visible et à l'air de se rapprocher de moi.

                                                     brouillon-copie-10.JPG

En même temps, je prends une nouvelle photo vers l'ouest très étrange.

                                                    brouillon-copie-11.JPG

Pour faire simple, il s'agit d'un tourbillon à axe horizontale naissant au sein d'orages violents. Il ne faut pas confondre avec les tornades qui elles, touchent le sol. Cependant ce tourbillon peut faire de gros dégats!

Accélérons le pas avec cette série de photos:

                                              brouillon-copie-12.JPG

Cette masse me refait penser à la supercellule du 22 juillet. 
Ci-dessous, le ciel est d'un noir jet et ça en devient même inquiétant. Les éclairs jaillissent de toutes parts mais je n'arrive pas en en photographier!

                                              brouillon-copie-13.JPG

10 minutes plus-tard, l'orage me montrait son dernier éclair.

Pour un peu plus d'informations, il faudra attendre la publication du dossier dans "la saison orageuse de 2006".

        
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article